Réussir son intégration professionnelle aux États-Unis

De plus en plus de personnes sont amenées à partir travailler aux États-Unis. Alors que pour certains, il s’agit d’un choix, pour d’autres, une obligation professionnelle vient alors bouleverser leur vie actuelle. Si vous êtes dans ce cas, sachez que la vie professionnelle aux États-Unis n’est pas la même qu’en France. Voici quelques conseils pour vous aider à vous intégrer.

Insertion professionnelle US

Le visa professionnel

Les visas de travail aux États-Unis sont soumis à de nombreuses conditions. Vous devez absolument obtenir un contrat avant de programmer votre départ. Cependant, votre projet professionnel doit être parfaitement établit car les critères d’obtention des visas de travail sont très restrictifs. Méfiez-vous cependant car de nombreuses personnes pensent qu’un simple esta suffit pour réaliser le rêve américain. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur ce site : http://123-esta.com/esta-officiel/.

Une gestion du temps sacrée

Les Américains ont une vision très catégorique de la ponctualité et du temps. Pour eux, si l’on n’arrive pas à être à l’heure à un rendez-vous, cela signifie que nous sommes incapables d’avoir des responsabilités. De plus, les horaires sont assez précises et les heures supplémentaires ne signifient pas que vous êtes un travailleur mais plutôt que vous avez une mauvaise organisation personnelle.

Aucune ponctualité approximative n’est autorisée. Vous devez arriver et terminer à l’heure mais également respecter et anticiper les deadlines. Aucune annulation de dernière minute n’est tolérée. Les entreprises américaines préfèrent le court-terme avec un système de reporting qui est plutôt de l’ordre trimestriel qu’annuel.

En ce qui concerne les réunions, c’est le même principe : si cette dernière se finit en retard, alors c’est qu’elle n’est pas réussie. Au cours de cette dernière, ce n’est pas au manager d’animer les échanges mais plutôt aux membres de l’équipe à tour de rôle. Le manager intervient seulement en tant que décisionnaire et pour apporter de nouvelles informations.

Franchise et honnêteté

Contrairement à la France, les Américains aiment les discussions franches et directes. Une communication trop indirecte sera interprétée comme de l’indécision et la volonté de cacher quelque chose. Ils attendent donc de votre part un certain tact et une récompense positive pour un travail bien réalisé. De plus, vous serez jugé sur la cohérence entre votre parole et vos actes.

Cependant, les Américains raffolent des petits ragots du week-end sur leur lieu de travail et poser des questions personnelles est un rituel de bienvenue, une forme d’accueil. Pour bien vous intégrer, ne vivez pas caché ! Soyez enthousiaste et évitez à tout prix le pessimisme et le défaitisme. N’utilisez jamais le mot « problem » mais remplacez-le plutôt par « issue », « question », « subject »…

Comments are closed.